Dernière minute

MERCI a tous , d'avoir participé à cette 4è édition de l'ORIENT'ARCHE.

les résultats sont disponibles:

                                                                                           scratch 1h30

                                            scratch 3h00

                                            marche

 

Prochain rendez vous C O: le 24 novembre à la chapelle st aubin pour la RAID OX LUNA.

 

 

Enregistrer

Nos participations

ADRENOBSCURE 2014

12 Fév 2014

Salut, voici le compte rendu de l’ADRENOBSCURE 2014 :

Samedi 08 février, départ fixé à 16h00 précise !!!

C’est donc à 15h40 que je me pointe à la salle des fetes du breil, le temps de faire la bise à tout le monde, à mon équipier cécé que c’est déjà l’heure de la photo traditionnelle d’avant départ et…..la je vous laisse aller voir sur adrenaline 2fr !!!!

Ensuite vient le traditionnel briefing de l’ami dave et ses au combien précieuses recommandations préfectorales sur la sécurité.

Puis le non moins traditionnel  jeu à la con   du comment on va déterminer quand on va vous donner le road book !!! il y a des concurrents prêt à en découdre d’un coté et des chronometres de l’autre , objectif : afficher 5 ‘’00’’’00 question : y’aurait il plus con comme jeu ??? special dédicace au matin du 2e jour de l’adrenaraid 2013 ou j’avais brillament exceller dans l’exercice, cédric fit de meme sur ce coup là et nous fumes les premiers à obtenir le sésame pour poursuivre l’aventure.

C’est alors que pendant le traditionnel tracage vint la traditionnelle tempete de grele et c’est la qu'’on se dit qu'’on est bien ou on est !! et qu'’on a pas envie d’en partir..

Tracage donc accompagné des traditionnels rebus, lieux dit et azimut inversé ( mais si quand on vous dit : cette balise se trouve à 274° et à 484.256m de la balise précédente qui elle se situe au croisement de l’azimut 22° et des sentiers de randonnées sous le m du chat qui fume (en rébus évidemment)) de quoi se retourner le cerveau mais de passer 40 min au sec !!

C’est donc environ 40 min après que , sous les hourras de la foule en délire, nous prenons le vrai traditionnel départ. Environ 75 balises ( donc 2 doigts puisqu’il ne contiennent que 64 temps, n’est ce pas dave !!) reparties sur le parcours et dans 4 adrénaspéciales. Nous choississons de commencer par la spéciale flechées qui nous guide vers les balises au moyen d’azimut / distance mais sans reperes carté. Il y à une photo pour nous guider depuis le départ.

La spéciale se deroulant au centre du breil, nous nous y rendons. Au bout de 5 min toujours aucune correspondance terrain/photo, demi tour direction le départ, des fois qu'on aurait raté un truc.

Rien. Font chier avec leurs spéciales à la con ( en fait y a pas que le jeu du début) . de toute facon , en fin stratege nous décidons que c’est mieux de faire le parcours et à la fin les 3 spéciales du breil.

Nous courons tranquillou, étant accompagné de 2 chevilles en convalescence et cécé n’etant pas à son pic de forme. Les km defilent ,nous engrangeons les balises dans la boue et sous le vent, météo plutôt clémente vis-à-vis de ce qu'’on pouvait craindre. Nous suivons un parcours logique, hormis les balises qui nous dévient de la trajectoire naturelle pour la suivante !! et qui augmente la distance       ( volonté des organisateurs ???) nous ne sommes pas en terre inconnue (le vieux fenwick est toujours la .. avec son roncier) . le cocktail 2fr à toujours la meme saveur : de l’eau, de la boue….. et les potes. La balise sonore avait pris un coup de vieux cette année et la voix un peu faiblarde, mais qu'’importe on l’a trouvé.

Et là : putain y font chier avec leur balise mobile . soit t’as du fion et quand tu prend le parcours qu'’elle emprunte tu tombes dessus soit tu te cognes le tour à faire. A peine fini ma phrase qu'’on voit au loin 2 clients qui viennent vers nous en criant MOBILE !! OK c’est pas mal comme principe surtout qu'’elle vaut double.

L’affaire est faite on tape de la goule 5 min avec l’ami guif et puis on y retourne. C’est pas le tout mais faut aller à montfort.

Non sans faire un demi tour pour trouver une balise cachée derriere une haie sur un talus, donc invisible de notre point d’arrivée sur zone.

Le parc des sitelles, changement de doigt tout ce qui sera pointé de ce cote de la nationale ,le sera avec le doigt bleu !! c’est la qu'’on croise pas mal de monde, jusqu’ici on se sentait un peu seuls, ca fait plaisir de voir qu'’il y a d’autres personnes qui n’ont rien d’autre à foutre le samedi soir !!

Co « croisement » relativement simple dans le parc puis co BTP à montfort. Le plan du cadastre mais sans les arteres,q que l’on devine malgrès tout entre les batiments, mais pas si simple et surtout montfort ca grimpe !! la on croise 2 gars dont c’est la 1ere ( des tarés !!!) on se suit un peu ,on discute, on se perd et se retrouve, ils nous disent qu'’ils en chient un peu et qu'’ils ont la dalle . bah faut manger !!! mais ils n’ont rien prévu d’autre que des pates de fruits. Cécé leur donne un sandwiche et nous repartons de plus belle.

L’heure tourne il faut rentrer, cécé commence à fatiguer ,aux sitelles il nous rese 2 balises segments à prendre : vas au tunnel je les prends et te rejoins. Une balise en haut de l’araignée : easy la seconde un peu plus loin dans le kiosque : tranqui…. Et merde, oh les cons !! ils l’ont accrochée sur la charpente . je siffle pour appeler cedric mais avec le vent il n entend pas. Je retourne le chercher et il monte sur mes épaules pour pointer la balise. S’en suivent les dernieres balises jusqu’au breil, on va etre court en timming pour les spéciales. Tant pis on chope celles du parcours et la traditionnelle TIKKA, parce que oui,je vous est pas dit mais elle aussi était de la partie. Arrivé à la balise 14 vous l’observerez clignoter à 995m de vous et (bien sur !!) son boitier se trouve au croisement des azimuts 168 depuis celle-ci et 247 depuis je sais plus ou. Et tout cela chevauchant 2 carte siouplait.

Précision : elle est à l’angle d’un batiment. Et la ou on l’avait tracé et bah y en avait pas des batiments. Les salauds ils l’ont mises dans les douches ou la tribunes. Rien. La menuiserie en face. Rien. Le garage : je fais le coté gauche, la facade avant. Rien. Et puis merde.23h56 c’est l heure de la biere. Donc nous en terminons avec cette aventure, on se déchausse pour dire bonjour aux gens qui mangent et valider notre arrivée.

54 balises de validées, l’ami dave nous dit que la tikka se trouvait à 50 m au garage !!! les boules.

On refait le match, on retrouve sebio et cocol heureux vainqueurs de la C O des tapettes ( si si 20km !!) attablés avec vince.

Le (rapide) temps d’une bonne douche froide, (merci les tapettes du 20km , non seulement vous faites une distance ridicule qui nécéssite au pire un coup de déo, mais en plus vous baisez tout le ballon d’eau chaude !) et la délivrance, la binouse des finishers accompagnée de la délicieuse tariflette à la table des vainqueurs de toutes la catégories confondues, nos amis d’azimut72 .

MERCI à l’ensemble de l’équipe ADRENALINE 2FR, pour cette nouvelle orga, qui une fois de plus à tenue toutes ses promesses, se traditions , désolé de n’avoir eu le temps de faire les 3 dernieres spéciales (c’est ce qui doit prendre le plus de temps à organiser, d’ailleurs vous le trouvez ou ce temps pour faire tout ca ???) , pour la logistique à l’arrivée, et pour votre bonne humeur.

Merci à cécé de m’avoir une fois de plus accompagné sur l’adrenobsure (après les 1ere et les couilles de loop !!!)

Une petite pensée pour LUDO qui aurait du etre des notres ….

A bientôt les guys. Vie l’amitié …

Et la pluie, la boue……. Et la binouse d’arrivée.

ALEX

Raid des Chaussées 2011- cécé/alex/pierre

01 Oct 2011

Raid des Chaussées 2011

 

bon à moi maintenant avec un peu de retard sur le C.R!


Un résumé sans doute un peu longuet,...mais il y avait 172 km et 20h00 au chrono final à raconter!

Le dernier week-end de septembre, c'est traditionnellement le Raid des Chaussées dans le canton de Mortagne sur Sèvre, en Vendée.


Cette année encore, nous nous alignons au départ avec Alex, Pierro et Mickaël en assistant joker. C'est notre 1ère participation à cette épreuve.
L'idée de départ était de conserver l'équipe à trois sans faire entrer Mickaël. Chose faite !


Etape 1: Le samedi: 


Section 1:Relais + VTT fléché:


Le départ est donné samedi matin, à 8h30 à St Malo du Bois. Nous commençons par un petit relais pour étirer le peloton. Chaque concurrent doit parcourir environ deux kilomètres, deux à pied puis un à VTT.
Une fois ces trois boucles effectuées, nous partons pour une section VTT fléchée. Des parties très techniques avec racines, slalom et rochers me laisse présager un week-end comment dire, difficile... De nombreuses parties de portage du VTT.


De grands écarts se creusent  et nous arrivons à Poupet. L'épreuve qui nous attend est une CO. Nous posons les VTT, saisissons les cartes, traçons et partons donc ensemble. 


Section 2: Course d'orientation:


Nous descendons le coteau, le remontons… Des paysages déjà très sympas avec la première chaussée à traverser. Nous parcourons d'épais fourrés garnis de ronces, buissons et épines en tout genre, à la recherche d'une balise censée être au pied d'un sapin. Nous insistons et finissons enfin par la trouver au beau milieu du massif. Déjà un peu de temps perdu, mais plus de peur que de mal, nous enchaînons. Quelques balises plus loin nous enchaînons plutôt bien mais la porte horaire nous fait renoncer aux dernières placées trop loin. Un petit sprint final et 1mn de passée sur la porte sanctionnée de 10mn de pénalité.
Liaison VTT:


La mini section vtt suivante me fait du mal. Je paie le sprint et la patate d’entrée avec un bon 100% en portage de nos montures me laisse des traces. Ca commence bien… 

Section 3: Bike And Run:
Midi approche et la chaleur commence à être importante. Arrivée sur la zone de départ où l’assistance nous attend avec un croque monsieur qui me reste dans la bouche sur la 1ère boucle. Je décide de tout cracher ! Tant pis on verra plus tard pour manger. Alex et pierro sont bien frais et mènent la danse. Cette section de Bike and run est longue et difficile, et avec un seul vélo pour 3, d'ailleurs, nous accusons un retard important sur l'horaire prévu alors que nous n'avons pas vraiment l'impression de chômer!

Section 4: Course à pied:

Toujours un temps magnifique. Des champs, des fils barbelés…  A l'approche de Mortagne, nous traversons la Sèvre juste avant le Pont Vieux à l'aide d'une corde. L'eau arrive au nombril de Pierro et à peu près à mes épaules… Que ce rafraichissement forcé fait un bien fou aux jambes! Nous longeons la Sèvre jusqu'à Gazeau, retraversons la rivière par la chaussée et pointons une balise qui neutralise le temps pour la première fois de la journée! Pause! Au regard de l’assistance, nous ne sommes pas très frais ! Quelles sales gueules !  Ils assurent parfaitement car nous motivent et offrent toutes les prestations rêvées. Mick nous sauve en pensant aux gilets de sauvetage ! (manque de lucidité évident).Nous nous ravitaillons, tout en prenant conscience que la spéciale tir à l'arc n’est pas pour nous. Shuntés les petits gars.

Section 5: Mini CO + Canoë:

Nous nous séparons alors pour reprendre notre chemin. Alex  va faire une mini CO sur les coteaux tandis qu'avec Pierro nous embarquons en canoë pour descendre la Sèvre. Donc c'est parti et nous voguons en ramant le plus vite possible, sans trop savoir qui arrivera en premier à notre point de rencontre. Nous ne perdons pas de temps, notamment aux passages de chaussées où on adopte la technique « gros bourrin-droit dedans-tout en force », et ça passe pas très bien. Obligation de descendre et porter !
Finalement sur la 3ème chaussée, une balise nous attend et des commissaires nous annoncent que c'est notre lieu de rendez-vous. Alex n'est pas encore là et nous patientons dans le canoë, au soleil... le pauvre crapahute encore et arrive pour s'installer au milieu du canoë. Nous repartons alors vers le prochain ravito. A l'arrivée du canoë, nous débarquons donc dans la prairie face au Rocher pour la spéciale « escalade » que nous ne ferons pas non plus pour cause de dépassement de la porte horaire. Encore une fois l’assistance est présente et bien présente. Que c’est bon le saucisson, le gruyère et les croque monsieurs de maman BARAULT. On approche de la fin de la journée, c’est bon pour le moral.

Section 6: VTT:

Encore des patates, des patates et des patates ! je crois me retrouver sur le terrain des COD3 et en moyenne montagne encore une fois. Elle est belle la Vendée ! Ca se passe quand même pas trop mal pour nous sur cette section. Nous arrivons sur la zone car podium un peu usés quand même mais motivés par la douche et le temps de pause avant les épreuves de nuit. Il est 19h.
Les gars du découverte nous annoncent que nous avons l’émargement et brief à 19h45 ! Quoi ? Je pense d’abord à une plaisanterie mais comprends vite que je vais rester avec mes fringues de la journée et juste manger et masser un peu les cuissots. Encore une fois Mick et cocol jouent à fond le rôle des assistants et lavent les VTT, rincent les chaussures etc. Papa BARAULT propose ses services pour un massage de fortune avant re-départ. Une alim pour recharger le GPS , une binouze une bonne platée de patte carbo d’Aline (putain c’est bon) et c’est parti !


Etape 2: la CO de nuit: 


L’orga décide de shunter la 1ère transition VTT de 9kms et fait partir direct pour la CO. ???? On apprend aussi que le run & bike de 18kms est annulé ! Quoi ? Visiblement quelques soucis dans cette journée pour l’organisation.
Mickaël nous dépose  à Tiffauges pour la CO de nuit rentre nous attendre au bivouac, à St Martin. La CO semi urbaine est vraiment sympa et nous fait découvrir le château de nuit avec des balises de partout. Ca grimpe toujours ! Nous laissons quelques balises afin de passer la porte horaire dans les temps et repartons pour 9 kms de VTT . Encore une fois les parties roulantes se font rares et nous devons faire face à de nombreux changements de rives avec ce ruisseau au milieu des champs de vaches. Plein le cul de nous faire tabasser dans tous les sens. Nous arrivons sous le feu d'artifice tiré par l'organisation pour les spectateurs. Sympa l’accueil !
Direction le bivouac, les gars prennent en charge les VTT et le reste du matos tandis qu’un coup de lingette sur le cochon remplace la douche froide et la file d’attente pour y accéder. Mon duvet, mon duvet ! je verrais ma douche chaude le lendemain matin… Quelle douce nuit…

Etape 3: Le dimanche: 


Au petit matin, nous voilà un peu raides et pierro n’a plus 2 boules mais 3 derrière la cuisse ! Petit dej de champion et c’est déjà parti ! Petits massages d’avant départ et nous gagnons la ligne pour un nouveau relais course à pied-course à pied -VTT.
Les équipes sont installées sur la ligne de départ dans des box numérotés selon le numéro de dossard. Avec le 24 sur 56 équipes au total.

Section 1: Relais + Bike and Run:

Nous avons 2,5 km à parcourir et je prendrais le VTT. Je termine mon tour et nous refaisons une dernière fois cette boucle à 3 en Bike and run. Une douleur que je ne saurais expliquer me saisi au foie en course à pied. Heureusement, après quelques kilomètres tout rentrera dans l'ordre et, bien chaud, il n'y paraitra plus!

Section 2: Course d'orientation:

Suivent alors deux CO dans La Verrie et les campagnes environnantes. Au total, nous disposons de 1h pour tracer et effectuer les deux parcours de chacun 8 balises. Les distances sont assez importantes, et il ne faut pas traîner, sous un soleil de plomb. Guidés par Alex, nous pointons les plus proches sur la carte N°1 et décidons d’aller chercher la carte N°2 afin d’en pointer un max dans la proximité de la zone de départ/arrivée. Je lache les gars pour les 2 balises éloignés de la cette 2ème carte. Une pause à l’ombre me fait du bien (1er coup de chaud). Après 1h de chasse au trésor nous regagnons l’assistance et faisons le plein des bonhommes et des gourdes qui se vident encore à une vitesse folle.

Section 3: VTT-Road Book:


Nous élançons à la poursuite de quelques équipes en visu à VTT. Ce Road Book mené avec des doigts de maître par Alex nous convient car le paysage est plus commun à nos entraînements et nous gagnons des places en terminant 13è du général. Une binouze et un croque monsieur, le moral est excellant pour nous 3. 


Section 4: course à pied:

Nous revoilà sous la canicule en milieu de journée avec déjà pas mal de bornes dans les pattes!
Petit coup de mieux pour l’équipe qui tourne régulier jusqu’au 2-3 derniers kilo. Les patates me font le plus grand mal et je reprend un coup de chaud, je baisse la tête, serre la mâchoire et m’accroche à mes copains qui ne faiblissent pas dans ces murs. Ca laisse forcément quelques traces... A l'arrivée au stade du Longeron, le temps est à nouveau neutralisé et c'est encore un principe de biathlon avec course puis tir en guise de spéciale. Alex et Pierro s’y collent. Pas mal les gars !
Une petite liaison à pied nous permet d'atteindre la zone d'une nouvelle épreuve originale, une CO mémoire.


Section 5: Course d'orientation mémoire:

Le principe est simple: une carte fixe géante est placée au cœur de la forêt et 5 balises y sont indiquées. Il faut donc les pointer sans avoir en permanence la carte sous les yeux. Finalement la configuration de la zone de recherche est comment dire… accidentée ? Effectuant  un parcours « en étoile »nous ne laissons qu’une balise, trop loin à notre goût.


Section 6 : Canoë :

Nous n'avons plus qu'à regagner Tiffauges en Canoë  et par faire la petite liaison à pied qui nous fait longer puis traverser la Sèvre. Mick nous attend à l’arrivée du canoë pour terminer avec nous cette aventure d’un week-end. Il nous reste à faire le tour du lac constitué par les douves du château, puis gravir les remparts du château dit de Barbe Bleue! Putain que c’est bon de franchir la muraille et de se dire que c’est le bout du bout ! Bravo les mecs et merci l’assistance !
Nous avons passé un week-end extrêmement agréable, avec un temps magnifique avec une 30ème place.

 

Plus d'articles...

  1. Raid des Chaussées 2011

Archives

Visit in Ladbrokes bingo information.

Connexion